article d’un parent « écrivain « 

  •    Article signé par un parent de judoka ….   Il nous a semblé intéressant de vous le faire partager   …..

« Petit Poucet deviendra grand «   dit un adage populaire qui doctement annoncé, prend des allures prémonitoires !

Ce Petit Poucet est en l’occurrence un club de Judo. Un petit club qui gagne peu à peu des galons et grandit de compétitions en compétitions.

Le club de Brassac les Mines, commune adossée à flancs de montagnes où il pourrait sembler assez incongru de trouver une telle expression de la Pensée Extrême Orientale !

Ce dit club du Bassin minier, de plus en plus fréquenté par des adeptes de tous âges, aux ceintures entremêlant gaiement les couleurs des divers dan, affirme sa présence du niveau départemental jusqu’aux Inter régions,et après deux mois de rencontres successives et non stop,s’inscrit dans le succès, signe et convainc :  désormais , il faudra compter avec lui !

Les judokas, poussins ou seniors,habitués du feu sacré,remportent ainsi de belles victoires et honorent sur le tatami le Code Moral de cet art martial  … et non de combat – ce que l’on nomme à juste titre  ‘ La voie de la souplesse  ‘

Tous les membres impliqués et présents lors des nombreuse séances et entraînements  propulsent lentement mais sûrement le club vers les hauteurs. Ce lieu où travail et discipline s’allient avec harmonie ne saurait exister sans la guidance éclairée de son professeur Louis BUCINA , samouraï de l’ère moderne à l’étrange pouvoir d’arrêter le temps dans son dojo où il transmet des valeurs séculaires et inchangées, une éducation du corps et de l’esprit dans la plus pure tradition Nippone. Ceci sous l’œil vigilant de  « Jigoro KANO «  initiateur de ce ballet de katas au travers duquel transpiraient tour à tour respect de l’autre  – courage – maîtrise de soi – politesse — et d’autres règles fondamentales qui font si cruellement défaut dans les sociétés contemporaines et justifient leur chaos spirituel .

 

 

  • articles médaille Louis:

et La Montagne:

 

 

Laissez un commentaire